Investigations in situ

Sondages non destructifs : 

A-BIME utilise le souvent possible des moyens d’investigation non destructifs respectant l’intégrité des bâtiments étudiés.

Ces sondages non destructifs permettent de valider et/ou compléter les données historiques. Des sondages destructifs limités sont effectués pour rechercher des informations manquantes (liste non exhaustive) :

 

  • Caméra thermique infrarouge

Avec la caméra thermique, nous enregistrons les rayonnements infrarouges émis par l’environnement. Ces rayonnements nous renseignent sur la température des éléments visés. Cet outil est particulièrement utile pour détecter les structures masquées et identifier les désordres d’humidité « silencieux ».

 

  • Caméra endoscopique

La caméra endoscopique permet d’étudier les zones non accessibles comme les revers, les corps creux en introduisant une caméra par une simple ouverture (percement d’un diamètre de 5mm à 10 mm). Cette technique permet de visualiser des éléments de structure ou des décors. Elle est également fréquemment utilisée pour tous les diagnostics et inspections des réseaux (eau pluviales, eaux usées etc.).

 

  • Scléromètre

Cet outil permet d'évaluer la performance et la résistance des matériaux comme le béton, les pierres, les briques et les mortiers.

 

  • Ferroscan

Cet outil permet de repérer les armatures en acier de la structure et d’évaluer leurs enrobages. La mesure au Ferroscan® repose sur la perturbation d’un champ électromagnétique émis par l’appareil, dû au passage à proximité d’un acier. L’appareil utilisé permet une acquisition automatique ainsi qu’une visualisation des armatures à l’aide d’une image de synthèse (10 cm de profondeur).

 

  • Géoradar

C'est un appareil d'inspection non destructif de structure qui permet d'observer à travers les parois ou le sol sur une profondeur de 40 à 50 cm. Dans les éléments structurels, il permet de repérer le ferraillage des bétons et les défauts du matériau. Au sol, il permet d'évaluer la compacité du sol et d'observer les éventuelles cavités qui ont pu se former entre le sol maçonné et le terre-plein. Le géoradar permet également de mesurer de façon précise les épaisseurs des différents éléments de structures sondés (voiles, planchers etc.).

Sondages destructifs : 

 

A-BIME utilise le souvent possible de moyens d’investigation non destructifs mais des sondages "destructifs" limités et ciblés peuvent être effectués pour rechercher des informations manquantes.

 

  • Sondages de mise à nu de la structure permettant son identification et sa description 

--> Recherche des fers dans les bétons,

--> Carottages.

 

  • Examens / sondages des polychromies et de la couche picturale

Les couches picturales des divers décors, des ornements et de la statuaire sont examinées et sondées pour connaître la stratigraphie des polychromies successives.

--> Réalisation de petites fenêtres de dégagement pour connaitre, étudier et valider les superpositions des couches picturales,

--> Réalisation d’un tableau stratigraphique.